Pourquoi faire l’achat d’huile de CBD ?

Considéré comme le cannabinoïde le plus célèbre après le THC, le CBD est aujourd’hui vendu et consommé sous diverses formes, des bonbons au CBD, les infusions, les cosmétiques, les pommades et les huiles au CBD. Cette molécule est devenue célèbre à la suite d’une longue série de recherches ayant établi un grand nombre de bienfaits du CBD.

Quant à l’huile de CBD, cette dernière est la plus consommée après les fleurs de CBD, et ce, en raison de ses effets sur la santé physique et morale, du corps. Voici donc toutes les raisons valables qui peuvent vous pousser à faire l’achat d’huile de CBD.

L’huile de CBD : un anti-inflammatoire naturel

Pour beaucoup de patients atteints de maladies graves dans le monde, les douleurs chroniques sont un réel handicap qu’il faut surmonter au quotidien. Parmi les solutions médicamenteuses disponibles, les analgésiques à base d’opiacées sont les plus prescrits par les médecins. Les agents actifs de ces médicaments sont tirés de l’opium ou de l’un de ses nombreux dérivés, mais le problème, c’est que ces médicaments causent l’addiction.

Ils sont aussi à l’origine de l’accoutumance, les dommages psychologiques (souvent chroniques) et de la baisse des défenses immunitaires. C’est là que le CBD est plus fort, car il n’a que très peu d’effets indésirables qui peuvent être évités en suivant un mode de consommation bien précis. Il suffit de respecter les dosages prescrits et d’avoir des heures fixes pendant la journée pour éviter les nausées et autres effets indésirables du CBD.

Les recherches scientifiques et les avis des consommateurs ont permis de prouver que l’huile de CBD était très efficace contre les douleurs musculaires, les migraines et les céphalées, les douleurs du dos et les inflammations articulaires. Il suffit d’appliquer quelques gouttes sur la zone touchée et vous faire un petit massage pour voir l’intensité de la douleur baisser, mais vous pouvez aussi mettre quelques gouttes sous votre langue et les avaler au bout de quelques minutes.

Les effets anxiolytiques et psychotiques de l’huile de CBD

D’après des études menées par des scientifiques sur des animaux, le CBD agirait sur les parties du cerveau responsables du stress. Ceci s’explique par le fait que le CBD vient influencer la réaction des neurorécepteurs du cerveau à la sérotonine, cette dernière est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur, donc la santé mentale des humains et des animaux.

La consommation régulière d’huile de CBD pourrait donc :

  • Diminuer les sensations de stress : qui apparaissent souvent dans des phases plus actives de la vie que d’habitude ;
  • La régulation du rythme cardiaque : car c’est l’un des éléments intimement reliés à la sensation de stress ;
  • La diminution de l’anxiété : qui accompagne souvent les patients atteints de troubles de stress et qui complique ainsi leur condition ;
  • L’amélioration du sommeil : le stress et l’anxiété ont un impact important sur la qualité de votre sommeil, l’huile de CBD agit pour vous permettre de profiter de nuits plus calmes ;
  • La diminution des symptômes de TSPT : le CBD serait particulièrement efficace contre les troubles de stress post-traumatique.

De manière générale, l’huile de CBD agit sur le cerveau pour calmer les sensations de stress et d’anxiété intense. Ceci dit, il faut toujours éviter l’automédication et vous fier aux avis des médecins et des pharmaciens pour consommer de l’huile de CBD.

Le rôle du CBD dans l’accompagnement des troubles neurodégénératifs

De nombreuses recherches sur des patients atteints de maladies neurodégénératives ont permis de déterminer le rôle du CBD dans l’accompagnement des patients. En effet, le CBD agit directement sur un récepteur présent dans le cerveau appelé CB1, permettant ainsi de lutter contre un ensemble de maladies, comme :

  • La forme la plus commune de la maladie d’Alzheimer
  • La maladie de Parkinson
  • La maladie de la vache folle et de Creutzfeldt-Jacob
  • La sclérose en plaques
  • Les accidents vasculaires cérébraux

De ce fait, l’huile de CBD pourrait inverser les mauvaises fonctions cognitives observées chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, mais aussi, les patients atteints de la maladie de Parkinson. D’autres recherches encore ont réussi à déterminer le rôle du CBD pour la protection des dommages cérébraux grâce à la réduction de la toxicité bêta-amyloïde.

Cependant, il est important de noter que les études sur les effets du CBD dans l’accompagnement des troubles neurodégénératifs sont encore limitées. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces effets et déterminer la posologie optimale du CBD pour le traitement de ces troubles.